Bénin-Audience à l’État Major de l’Armée de Terre:

Le Général Issa Abou fait Ambassadeur de l’AJ/QDS au sein du haut commandement militaire

Une délégation de l’Association des journalistes spécialistes des questions de défense et de sécurité (AJ/QDS) a rencontré, dans la soirée du jeudi 19 mai 2022, le Chef d’Etat-major de l’Armée de terre.
Le général Issa Abou et ses collaborateurs ont bien apprécié l’initiative des journalistes spécialistes des questions de défense et de sécurité. A l’issue des entretiens, le président de l’AJ/QDS a remis un parchemin au Général Issa Abou, faisant de lui l’Ambassadeur de prestige de l’association au sein du Haut commandement militaire

( lire le communiqué final)

Communiqué de Presse

L’Association des Journalistes, Spécialistes des Questions de Défense et de Sécurité (AJ/QDS) a été ce jeudi 19 mai 2022, l’hôte du Général de Brigade ISSA ABOU, Chef d’État-major de l’Armée de Terre. Forte de neuf membres du bureau exécutif de l’Association, la délégation conduite par Étienne Houessou, Président de l’AJ/QDS était porteuse de deux messages importants. Le premier a été de faire du CEMAT, l’ambassadeur de l’AJ/QDS au sein du Haut Commandement Militaire pour un partenariat plus fructueux entre les Forces Armées Béninoises et les Professionnels des médias du Bénin. Le second message délivré par le Secrétaire Général de l’AJ/QDS a surtout consisté à féliciter le Général de Brigade pour le double événement survenu dans sa vie d’officier entre mars et avril passés. D’abord son élévation au grade de Général, puis sa nomination à la tête de la plus grande des armées béninoises, à savoir l’armée de terre. La démarche de l’AJ/QDS a été très appréciée du patron de l’Armée de Terre de même que par les différents officiers supérieurs tous membres de son cabinet. Ils ont tous loué l’initiative prise par l’AJ/QDS d’aller à la rencontre de la grande muette qui est aujourd’hui disposée à prendre la parole au regard des nouvelles réalités géopolitiques avec en toile de fond la menace terroriste qui dicte sa loi en Afrique de l’Ouest. Mais les extrémistes n’auront jamais le dessus sur notre armée au courage et à la vaillance indicibles. L’armée béninoise ne communique pas beaucoup, a reconnu le Chef des Opérations de l’armée de Terre, Colonel Gildas N’Dah Sékou avec la promesse de faire de l’AJ/QDS un canal sécurisé pour émettre de vraies informations qui trancheront d’avec les fake news diffusés via les réseaux sociaux. La rencontre de ce jeudi a été celle de la grande ouverture entre deux structures qui, aux dires du CEMAT mènent le même combat, mais avec des matériels différents. Les professionnels des médias convaincus des valeurs d’honneur, de discipline, d’amour de la Patrie, de rigueur, de droiture, de sacrifice, de don de soi, de service désintéressé, d’unité, d’humilité, d’équité et d’exemplarité des Forces Armées Béninoises, entendent pouvoir compter non seulement sur les populations pour informer l’armée à temps, mais aussi et surtout sur l’engagement des militaires qui, sous la férule de leur Commandant en Chef, sont prêts et tout de suite pour défendre au prix du sacrifice suprême notre Patrie commune afin que les béninoises et les béninois puissent vivre dans la quiétude.
C’est pourquoi diront-ils qu’il est désormais acquis que l’engagement militaire n’est qu’un pilier de la solution contre le terrorisme. La partition des populations est aussi d’une importance indéniable dans la mesure où aucune nation ne peut vaincre toute seule cette guerre toute particulière dans laquelle l’ennemi peut être tout le monde et personne à la fois.
Fait à Cotonou, le 19 mai 2022.