Bénin-Conseil départemental de concertation et de coordination:

0
8

Le préfet de l’Alibori Moussa Mohamadou, président du conseil départementale de concertation et de coordination (CDCC) a échangé, ce mardi, à Kandi avec les membres du conseil sur les innovations de la loi n° 2020-26 du 29 septembre 2020 portant code des marchés publics, innovations et implications sur la gestion des marchés publics communaux.

En attendant les décrets d’application, cette loi, selon la représentante de la direction départementale de contrôle des marchés publics du Borgou et de l’Alibori, Osséni Nansiratou Adélowo, vise à responsabiliser des acteurs de la chaîne de dépenses.
Elle apporte également, à l’en croire, des changements comme entre autres, l’approbation des marchés publics communaux par le maire et non par les préfets, l’obligation de nommer les Prmp par le maire, l’élaboration du Prmp après le vote du budget et le processus de soumission.
Au titre de ces innovations il y a aussi, a-t-on appris, la commission des marchés publics qui va changer de nom, l’offre la moins disant qui devient l’offre économiquement avantageuse, la liste restreinte établie entre 5 qui passe à 8 désormais.
Les membres de ce creuset d’échanges se sont penchés par ailleurs, sur l’élaboration des plans de développement communaux 4ème génération et ont analysé et adopté une quinzaine de projets communautaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici