Benin-Les présidents des institutions de la république seront à nouveau en concertation le mercredi 29 avril 2020 à Porto-Novo

0
121

Après leur vidéoconférence pour décider du maintien des élections communales du 17 mai 2020, les présidents des institutions de la République seront à nouveau en concertation ce mercredi 29 avril 2020.
Le siège de la Cour suprême à Porto-Novo servira de cadre, ce mercredi 29 avril 2020, aux présidents des institutions de la République pour une concertation. L’information a été donnée par le quotidien du service public “La Nation” dans sa parution de ce mardi 28 Avril 2020. Il faut dire qu’en l’espace d’un mois, c’est la deuxième fois que le chef de l’Etat se concerte avec les présidents des institutions sur des sujets de préoccupation nationale. Difficile de dire, pour l’heure, l’ordre du jour de cette concertation. Mais, compte tenu du contexte actuel, il est loisible de penser que ces présidents d’institution échangeront certainement sur les prochaines élections communales, sur la gestion de la crise pandémique liée au nouveau coronavirus et probablement sur les impacts économique et social de la pandémie et comment y faire face.
Pour la rencontre de ce mercredi, qui aura lieu dans la capitale politique du pays, on pourrait connaitre la participation du président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, du président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou, du président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, de la présidente de la Haute cour de Justice, Cécile Marie José de Dravo Zinzindohoué, du président du Conseil économique et social (Ces), Tabé Gbian, et du président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication, Rémi Prosper Moretti. Il importe de rappeler que, bien que ce soit des institutions de contre-pouvoir, les autres institutions de la République, en dehors de l’exécutif, ne sont pas en opposition avec ce dernier. Leurs missions sont complémentaires et même si le cadre de concertation, appelé par les uns comme le collège des institutions, n’est pas légal, dans tous les pays du monde, la concertation entre institutions, notamment en période de crise, est bien admise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici