Bénin-Lutte contre l’insécurité au Bénin:

0
1

Trois malfrats neutralisés dans la commune d’Adjohoun

La lutte contre l’insécurité lancée par les capitaines ADETAYO et DANMASSOH ont eu raison de leurs fils reconnus dans plusieurs bracages et qui ne veulent pas se repentir. Ce dimanche, suite au système de renseignements mis en place par les deux commissaires, ce gang composé de repris de justice qui opère en toute quiétude a été stoppé dans son élan. Mais à la vue des éléments en uniforme, il voulait (le gang) réagir quand la police républicaine n’a eu autre solution que de riposter. Bilan : trois malfrats neutralisés et un en cavale. Cette opération a semé la joie dans le cœur non seulement des populations de Gbékandji terrorisées mais surtout des usagers du tronçon Azowlissè–Gbékandji-Katagon. Cette opération est la seconde en mois de trois mois et témoigne de la volonté des éléments des commissariats d’Adjohoun et d’Azowlissè qui ont opté pour l’insécurité zéro sur leur territoire. Depuis quelques mois, les capitaines ADETAYO et DANMASSOH ont lancé une traque contre les ghettos. Ce qui a permis de démenteler plusieurs ghettos dont les propriétaires sont présentés au procureur et croupissent actuellement. Félicitations aux éléments de ces deux commissariats qui se battent chaque jour pour la sécurité des populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici