Maïga (M5-RFP): au Mali, «Le Conseil national de transition installé est illégal»

0
53

En dépit de nombreuses contestations, le Conseil national de transition a été installé ce samedi 5 décembre à Bamako. Le Colonel Malick Diaw, l’un des meneurs du Coup d’État du 18 août, a été élu à sa tête. Le M5-RFP, qui avait mené la contestation contre le président déchu IBK, avant le Coup d’État, dénonce la militarisation de la transition et refuse de participer au CNT. Pourtant, certains de ses membres ont décidé d’y siéger. Comment le comprendre ? Choguel Maïga est membre du Comité directeur et porte-parole du M5-RFP. Il est l’invité Afrique matin de David Baché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici