Rebondissement dans l’Affaire du Lieutenant- Colonel Madjoulba Bitala :voici comment l’officier a été tué

0
82

On en sait davantage sur les circonstances du décès de l’ex chef du 1er Bataillon d’intervention rapide (BIR), retrouvé mort lundi dernier dans son bureau. Selon l’informations parues dans le Journal « Flambeau des Démocrates », n°637 du samedi 9 mai 2020, il ressort que l’ancien officier a été « assassiné » d’une balle dans le cou, dans la nuit du dimanche 03 mai, c’est-à-dire quelques heures après la cérémonie d’investiture du chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé.
L’hebdomadaire relayant les sources proches de l’enquête, a indiqué que « la méthode utilisée par le tueur fait penser à un travail de professionnel exécuté dans les règles de l’art, à détail près. Elles précisent que la veille au soir autour de 22 heures 30, lorsque le colonel a regagné son bureau après avoir terminé ses activités professionnelles et pris son dernier verre, il fut pris en compte par le tueur », écrit le journal.
Et d’ajouter : « Ce dernier, pour accomplir la basse besogne dans la nuit du dimanche à lundi, avait posé une échelle contre le bâtiment derrière les « Nacos », ouverts ce soir-là du bureau de l’officier. Etant monté sur cette échelle, il a tiré, au moyen d’une arme équipée de silencieux, dans le cou de sa cible. C’est seulement à 5 heures du matin à la découverte du corps que l’on s’est rendu compte du forfait

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici